Quand les partis sont emportés par leur base

En Languedoc-Roussillon/Midi-Pyrénées, la liste Nouveau Monde, rassemblant toutes les composantes de la gauche antilibérale, entend créer la surprise et devenir un laboratoire.

Erwan Manac'h  • 28 octobre 2015 abonné·es
Quand les partis sont emportés par leur base
© Photo : Erwan Manac’h

Gérard Onesta, la tête de liste de Nouveau Monde, n’est pas un novice en politique. L’ancien député européen EELV, vice-président de la région Midi-Pyrénées, assure pourtant que certains détails l’ « affolent » en ce début de campagne pour les régionales. « Lorsque l’imprimeur me demande si on tire 10 000 ou 20 000 tracts, je lui réponds : “ 1 million” ! » Il faut dire que l’attelage qu’il conduit en Languedoc-Roussillon/Midi-Pyrénées est pléthorique. EELV s’allie à toutes les familles du Front de gauche ainsi qu’à la Nouvelle Gauche socialiste, créée en juin autour de

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Temps de lecture : 6 minutes