Lycées : un enjeu sous-estimé ?

Alors que Valérie Pécresse souhaite déployer un « plan anti-drogue » visant les jeunes, Henriette Zoughebi, vice-présidente d’Île-de-France, détaille les nouvelles missions éducatives de la Région.

Des tests salivaires à l’entrée et des chiens pour renifler les sacs à dos. Le 5 novembre, Valérie Pécresse, candidate Les Républicains pour les régionales en Île-de-France, a présenté un plan « lycées sans drogue ». « La consommation de drogue a pour conséquence la démotivation, le décrochage et l’échec scolaire », a-t-elle expliqué pour justifier la « bulle de sécurité » qu’elle souhaite installer autour des établissements. « Répressif, sécuritaire, stigmatisant », a commenté l’Union nationale lycéenne.…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents