Pascal Boniface : « Le soutien de Poutine à Bachar n’est pas éternel »

Pascal Boniface analyse les effets des attentats de Paris sur la crise syrienne et les mesures annoncées par la France.

Au moment où François Hollande est à la recherche de sa « grande coalition » pour vaincre Daech, le politologue Pascal Boniface s’interroge sur les effets d’une stratégie militaire. Et analyse l’attitude de la Russie ainsi que la nature de son soutien au régime de Damas. Il semble que les attentats parisiens aient inspiré à François Hollande un tournant stratégique sur la Syrie. Qu’en pensez-vous ? Pascal Boniface : Ce n’est pas vraiment un tournant mais une évolution par rapport à la situation d’avant les…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents