Une féministe dans le bidonville

Dans la « new jungle », Baby a fait passer les femmes du silence à la contestation sociale.

Clara Potier  et  Valentin Thomas  • 4 novembre 2015 abonné·es
Une féministe dans le bidonville
© Photo : Clara Potier et Valentin Thomas

L’un de ses deux téléphones sonne. Dressée dans son jean et sa doudoune noirs, Baby répond en amharique, l’une des quatre langues qu’elle parle, avec le tigrigna, l’anglais et l’arabe. Un large sourire illumine son visage marqué : « C’était une femme d’ici, elle a réussi à passer la frontière ! Regardez, elle m’a appelé d’un numéro anglais ! », s’enthousiasme la jeune Éthiopienne de 29 ans. Dans la « new jungle » de

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Société
Temps de lecture : 4 minutes