Dossier : Surtout ne changez rien...

Des mots… et des actes ?

François Hollande a multiplié les engagements en direction de l’Afrique, sans évoquer la taxe sur les transactions financières.

C’était le 1er décembre, lors du sommet sur le thème « Défi climatique, solutions africaines », organisé dans le cadre de la COP 21. François Hollande et Ban Ki-moon, secrétaire général des Nations unies, présidaient cette réunion de chefs d’État africains, au cours de laquelle le Président s’est engagé à porter « de 3 à 5 milliards d’euros par an les financements destinés à la lutte contre le changement climatique global ». Cette somme doit contribuer à l’objectif de 100 milliards de dollars de…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents