État d’urgence : Une répression hors de contrôle

Les abus liés aux procédures expéditives menées depuis que le chef de l’État a décrété l’état d’urgence sont innombrables, notamment contre les militants écologistes.

Erwan Manac'h  • 9 décembre 2015 abonné·es

Pas moins de 2 235 perquisitions administratives et 300 assignations à résidence pour 334 armes saisies, dont 200 en une seule prise chez un collectionneur de la Somme un brin obsessionnel : le dernier bilan de l’état

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Société Police / Justice
Temps de lecture : 2 minutes