Régionales: ce qu’il faut retenir du premier tour

Suivez notre direct pour ne rien manquer de l’essentiel de la soirée électorale.

Michel Soudais  et  Jean-Claude Renard  • 6 décembre 2015 abonné·es
Régionales: ce qu’il faut retenir du premier tour
© Photo: PHILIPPE HUGUEN / AFP

Pour ce dernier rendez-vous électoral avant la présidentielle de 2017 , 44,6 millions d'électeurs sont appelés à élire 1.757 conseillers régionaux et 153 conseillers territoriaux (Corse, Guyane et Martinique) parmi 21.456 candidats répartis sur 171 listes. Si les enjeux politiques de cette élection sont avant tout locaux, ils sont aussi nationaux.

Lire > Régionales : Des enjeux locaux et nationaux

Ces derniers ont toutes les chances d'occuper ce soir le devant de la scène. Le parti de Marine Le Pen avait échoué à s'imposer à la tête d'un département en mars, les sondages le donnait pour la première fois en mesure de l'emporter dans une à trois régions. Si bien que la question du retrait ou du maintien des listes arrivées en 3e position à l'issue du 1er tour, dans les régions où le FN peut l'emporter en triangulaires, dominera les débats. Suivez notre direct en rechargeant régulièrement cette page.

19h00. Les électeurs ont davantage voté que prévu. Trois semaines après les attentats qui ont interrompu la campagne électorale et donné à ces régionales un tour sécuritaire marqué par une poussée du Front national dans les sondages, la participation est en hausse par rapport aux précédentes régionales. Elle est estimée entre 49% et 49,8%, selon cinq instituts de sondages. Pour OpininonWay/B2S, l'abstention devrait s'élever à 49% sur la journée. Ipsos-Sopra Steria, TNS-Sofres-OnePoint et Ifop-Fiducial l'estiment à 49,5% et Harris interactive à 49,8%. Au premier tour des régionales 2010, l'abstention nationale s'était élevée à 53,6%.

19h30. Quid des sondages? Pour rappel, la veille de ce week-end, selon un sondage Ipsos/Sopra Steria pour Le Monde , le Front national arriverait en tête des intentions de vote au premier tour dans 6 régions. - En Alsace-Champagne-Ardennes-Lorraine, avec 35%, devant

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Politique
Temps de lecture : 14 minutes