Un Iranien dans le siècle

Mojtaba Ghodsi livre une autobiographie qui parcourt cinquante ans d’histoire.

Voilà un livre dont on ne trouvera guère trace ailleurs que dans nos pages. C’est ce qu’on appelle une auto-édition, et ça se sent. Quelques maladresses et des noms propres écorchés trahissent la modestie des moyens. Et, pour couronner le tout, son auteur, Mojtaba Ghodsi, est un parfait inconnu. Malgré cela, le lecteur, s’il sait passer outre, trouvera un intérêt dans ce récit qui mêle le destin d’un homme et la grande histoire. Toute la vie de Mojtaba Ghodsi a été déterminée par les soubresauts de son…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents