Bruxelles vise les éleveurs

La direction de la concurrence de la Commission européenne tire sur tout ce qui ressemble à des pratiques anti-concurrentielles.

Politis  • 13 janvier 2016
Partager :
Bruxelles vise les éleveurs
Photo : ZOCCOLAN/AFP

S’entendre sur les prix, c’est un péché dans l’économie libérale, et la direction de la concurrence de la Commission européenne tire sur tout ce qui ressemble à des pratiques anti-concurrentielles. On s’en réjouit quand elle épingle des gros calibres, beaucoup moins quand les hauts fonctionnaires tentent d’aligner les éleveurs qu’ils soupçonnent d’entente, entre autres dans des filières porcine et laitière où le démantèlement de la politique agricole commune a conduit à une chute des prix qui met les producteurs aux abois. Cependant, a priori, pas de Confédération paysanne dans le collimateur de Bruxelles, mais la FNSEA, Jeunes Agriculteurs et Coop de France. Pas spécialement des petits paysans…

Les échos
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don