Dossier : Chômage : Les fausses solutions de Hollande

Un plan pour l’emploi… ou pour les chiffres ?

Formation, service civique, transition écologique, baisses d’impôts… Les mesures d’urgence avancées par le président de la République risquent d’avoir des effets superficiels.

Les ficelles sont un peu grosses. Pour ne pas dire grossières. Doubler les offres de formation et de service civique… À un an de l’élection présidentielle, il n’aura pas échappé aux analystes de tous bords que le plan d’urgence pour l’emploi esquissé par François Hollande le 31 décembre dernier aura comme conséquence immédiate de sortir des chiffres du chômage (catégories A, B et C) des centaines de milliers de demandeurs, temporairement occupés par une formation (classés donc en catégorie D) à défaut…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Assurance-chômage : la grande loterie

Tribunes accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.