Assignés à résistance !

Une contre-offensive s’organise contre les projets de loi gouvernementaux. Les collectifs militants, soutenus par des ONG et des syndicats, veulent inciter les citoyens à se saisir du débat.

Ils étaient plusieurs milliers, le 30 janvier, à défiler dans toute la France contre l’état d’urgence. De quoi « faire mentir les chiffres », affirmait -Françoise Dumont, présidente de la Ligue des droits de l’homme, en conclusion de la manifestation parisienne. Car pas une semaine ne passe sans qu’un nouveau sondage vienne affirmer le soutien des Français à la prolongation de l’état d’urgence et à sa constitutionnalisation. « Un sondage, c’est une question posée en quelques secondes. Il n’y a pas de…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

À quoi bon le Moyen Âge ?

Société accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.