Pessimisme et controverses

La Bourse chinoise reprend son yoyo, la monnaie du Brésil s’écroule.

La période actuelle se caractérise par l’expression d’une inquiétude grandissante des économistes. Et aux États-Unis, comme souvent, ils sont à l’avant-garde de cette prise de conscience et manifestent un grand mépris pour les politiques menées en Europe. Quelle inquiétude ? Un premier aspect a trait aux rythmes de croissance. Depuis la sortie de la récession de 2008-2009, les États-Unis affichent des taux de croissance d’environ 2 %. Mais les indicateurs calculés par le Congrès indiquent que l’économie du…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents