Stéphane Mercurio, l’élégance au scalpel

Son dernier documentaire, autour de résidents d’un camping à l’année, est diffusé le 19 février sur Arte. Rencontre avec une réalisatrice portée par un cinéma de la juste distance.

Fin janvier, à Biarritz, une projection publique au Festival international des programmes audiovisuels (Fipa). Devant une salle comble, Stéphane Mercurio présente son nouveau film documentaire, Quand la caravane reste. Exercice difficile, consistant à parler d’une œuvre que le spectateur n’a pas encore vue, auquel la réalisatrice s’emploie sur un ton feutré, le sien, avec un phrasé chaleureux, un regard pétillant. Entre le dire et ne pas tout dire, fin sourire esquissé, elle relate la genèse du film.…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents