Politis

Abonnez-vous à Politis

Tout Politis +

11 Par mois
  • Votre hebdomadaire et hors-série en version papier et numérique

  • Tous les articles du magazine et des articles inédits de la rédaction

  • Votre hebdo/hors-série en PDF

  • Lecture de l'hebdo/hors-série sur liseuse

Choisir cette offre
Pour toutes informations, contactez notre service Abonnement au 03 80 48 95 36 ou par e-mail à : abonnement@politis.fr

Offre Découverte spéciale élections 23 numéros + 1 HS

49
Offre Découverte spéciale élections 23 numéros + 1 HS
  • 23 numéros + 1 hors-série en version papier et numérique

  • Tous les articles du magazine et des articles inédits de la rédaction

  • Votre hebdo/hors-série en PDF

Je m'abonne

Web illimité

8 Par mois
  • Votre hebdomadaire et hors-série en version numérique

  • Tous les articles du magazine et des articles inédits de la rédaction

Choisir cette offre

Les autres offres

Offre découverte, administrations, offre solidaire, réabonnement…
Choisissez une offre

Soutenez la presse indépendante et découvrez les offres de notre kiosque. A partir de 8€/mois. :

Une pétition en ligne contre la réforme du Code du Travail

Un site vulgarise les dispositions les plus contestables du projet de loi portée par Myriam El Khomri.

Cet article est en accès libre. Politis ne vit que par ses lecteurs, en kiosque, sur abonnement papier et internet, c’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas prendre de publicité sur son site internet. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance, achetez Politis, abonnez-vous.


« Vous faites partie des 17 millions de personnes salariées en France ? Vous avez tiré le gros lot ! » Ainsi se clôt une pétition en ligne adressée à Myriam El Khomri, la ministre du Travail, pour lui demander de renoncer à son projet de réforme du Code du travail.

Initiée par la féministe Caroline de Haas ainsi que dix autres militants – plusieurs syndicalistes CGT, des proches de l’Union nationale lycéenne (UNL), des juristes et Elliot Lepers, l'un des initiateurs de l'appel pour une primaire à gauche –, cette pétition s'appuie sur le site loitravail.lol. On y trouve une recension utile de douze points sensibles du Code du travail projeté par le gouvernement.

Parmi les régressions qui ne passent décidément pas : le plafonnement de l’indemnité prud’homale à 15 mois de salaire en cas de licenciement illégal, la possibilité de décompter les temps d’astreinte du temps de repos ou le recours au référendum d’entreprise pour adopter une mesure.


Crédit photo: Caroline de Haas à la première réunion publique de "Notre primaire", le 3 février 2016 à La Belleviloise (Michel Soudais/Politis)

Haut de page

Voir aussi

Articles récents