Anne-James Chaton : Jouer avec les icônes

Dans Elle regarde passer les gens, Anne-James Chaton opère une traversée du XXe siècle au travers de treize femmes célèbres.

Anne-James Chaton est un homme-orchestre, un poète-à-grand-spectacle. Qui a déjà assisté à l’une de ses performances sait la profusion d’images qu’il suscite, mêlant musiques et sons à ses mots. Sur l’écran mental du spectateur, Anne-James Chaton agit comme un projecteur de cinéma qui diffuserait des films inédits et riches en voyages. De ce fait, nombre de ses ouvrages [^1] intègrent un CD, qui constitue l’interprétation sonore du livret. Tel n’est pas le cas d’Elle regarde passer les gens.…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents