Dossier : Article 14 : "[…] toute personne a le droit de chercher asile et de bénéficier de l’asile." Déclaration universelle des droits de l’homme

À peine arrivés, aussitôt expulsés

De nombreuses associations dénoncent l’accord UE-Turquie comme une violation du droit d’asile.

Retour à la case départ. Le 4 avril, 202 migrants ont embarqué dans des navires à destination de la Turquie, sous bonne garde policière. Quatre jours plus tard, 124 autres ont été expulsés des îles grecques, en vertu de l’accord passé entre l’Union européenne (UE) et la Turquie. Signé le 18 mars, celui-ci prévoit le renvoi en Turquie de tout migrant arrivé en Grèce à partir du 20 mars et n’ayant pas fait de demande d’asile, ou dont la demande a été rejetée. Dénoncée par de multiples ONG comme une violation…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents