Crise des réfugiés : Ouvrir des voies légales

Face à une crise migratoire d’une ampleur historique, les défenseurs des migrants réclament une politique européenne coordonnée et le respect du droit international et humanitaire.

Ingrid Merckx  • 13 avril 2016 abonné·es
Crise des réfugiés : Ouvrir des voies légales
© ALESSANDRO DI CIOMMO / NURPHOTO

Martine a pris l’avion pour Hambourg. Elle a laissé les plus jeunes et les sans-papiers se serrer dans les voitures. Ils étaient une quinzaine de la Coalition internationale des sans-papiers et migrants (CISPM) à se rendre à cette première Conférence internationale citoyenne des réfugiés et migrants, qui s’est tenue du 26 au 28 février. Soit le même nombre que pour le Forum social de Tunis en 2015, quand ils s’étaient fait refouler à l’arrivée et renvoyer dans le ferry du retour. À Hambourg, rien à voir. « On a été reçus comme des rois, s’exclame la militante, près de 1 600 personnes se sont rendues au théâtre Kampnagel pour assister aux ateliers :

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)