Élections américaines : À la conquête des minorités

En 2016, l’électorat américain sera le moins blanc de l’histoire. Une évolution liée à la démographie du pays, qui profite plutôt aux Démocrates.

« Je suis un immigré, et, pour les immigrés, Hillary Clinton est la meilleure candidate ! » -Ferguson, originaire de Jamaïque, a fait son choix. Rencontré dans un centre communautaire perché dans le nord du Bronx, au milieu d’un complexe HLM, il faisait partie des centaines de personnes – essentiellement afro-américaines et hispaniques – venues applaudir Hillary Clinton quelques jours avant les primaires new-yorkaises, qui se sont tenues le 19 avril. Pour l’ex-première dame, qui ne savait pas encore…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents