Galia Ackerman : Une vie traversée par Tchernobyl

Trente ans après l’explosion de la centrale soviétique, Galia Ackerman, qui en est l’une des spécialistes majeures, témoigne dans un livre de son parcours marqué par la catastrophe.

« Il s’agit certainement de la personne la plus compétente sur l’ensemble des questions touchant à Tchernobyl. Elle porte une vision globale de la catastrophe, elle est entrée dans la pensée de toutes les catégories d’acteurs. » Celui qui l’affirme sans sourciller, Bruno Boussagol, n’est pas physicien nucléaire ni épidémiologiste. Metteur en scène de la compagnie Brut de béton, il promène depuis 1999 son Elena et ses variantes aux quatre coins de France, monologue poignant d’une femme de pompier décédé,…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents