Didier Eribon : Retour critique

Didier Eribon poursuit son exploration des conditions d’une socio-analyse, dans la lignée de Retour à Reims.

Avec son magnifique Retour à Reims, paru en 2009, Didier Eribon a acquis une notoriété bien plus grande que celle due à ses ouvrages de sciences sociales. Rapidement publié en collection de poche, adapté au théâtre, ce livre très personnel fut trop souvent classé parmi les « autobiographies », alors qu’il s’agissait d’une « auto-analyse », ou plutôt d’une « socio-analyse ». Retour à Reims s’efforçait en effet de réinscrire la trajectoire individuelle de l’auteur dans les déterminismes collectifs qu’eut à…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents