L’obscénité est un métier

Pour Pierre Gattaz, les syndicalistes se comportent « comme des terroristes ».

Sébastien Fontenelle  • 1 juin 2016 abonné·es
L’obscénité est un métier
© Photo: FADEL SENNA / AFP

L’obscénité est un métier qui ces temps-ci, et par chez nous, ne connaît pas du tout la crise : le secteur recrute à tour de bras, et force est de reconnaître que la main-d’œuvre y est excellemment qualifiée.

L’autre jour, par exemple (je crois l’avoir déjà évoqué

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Publié dans
De bonne humeur

Sébastien Fontenelle est un garçon plein d’entrain, adepte de la nuance et du compromis. Enfin ça, c’est les jours pairs.

Temps de lecture : 3 minutes