Présidentielle : Ensemble ! joue la montre

Soutenir ou pas la candidature de Jean-Luc Mélenchon ? La question divise le mouvement.

Cet article est en accès libre. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas se financer avec la publicité. C’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance : achetez Politis, abonnez-vous.


Soutenir ou pas la candidature de Jean-Luc Mélenchon ? La question divise Ensemble ! Pas moins d’une cinquantaine de délégués à son assemblée générale, souvent critiques sur le caractère « bonapartiste » de la méthode et les prises de position du candidat, en ont débattu pendant plus de trois heures samedi. Le débat a surtout porté sur le calendrier et la forme que pourrait prendre ce soutien, nombre d’entre eux souhaitant laisser le mouvement social contre la loi travail se développer.

Auparavant, 59 des 118 collectifs de cette troisième composante du Front de gauche, soit près de 900 adhérents sur les 2 100 enregistrés, avaient approuvé à plus de 55 % le texte d’orientation qui proposait d’attendre l’automne pour « faire un choix définitif sur la présidentielle ». Mais, dans les collectifs qui avaient procédé à un vote spécifique, un amendement suggérant de participer sans attendre à la campagne de Jean-Luc Mélenchon avait recueilli 294 voix pour, 297 contre, 80 abstentions et 35 refus de prendre part au vote.

Pour tenter de concilier tout le monde, le texte d’orientation adopté dimanche insiste sur la volonté d’Ensemble ! de parvenir à une candidature présidentielle qui « résulte d’une construction collective impliquant toutes les forces » de gauche opposées à la politique gouvernementale. Sans fermer la porte à un « candidat qui pourra permettre de rassembler largement », il n’exclut pas de soutenir Jean-Luc Mélenchon, mais y met ses conditions, tant sur « la nature du rassemblement à construire » et le « programme à défendre » que sur l’inscription de sa candidature « dans un cadre commun ». Le collectif national d’Ensemble ! fera les 1er et 2 octobre un bilan des discussions tous azimuts qu’il veut mener. En l’absence de consensus, une nouvelle consultation des adhérents est envisagée.


Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.