« Ce sont les médias, et non les idées, qui font l’élection »

Pour le politologue Mathieu Vieira, les partis politiques se sont éloignés de la sociéte civile et ne remplissent plus leurs fonctions traditionnelles, mais ils continuent d’occuper le paysage.

Pauline Graulle  • 13 juillet 2016 abonné·es
« Ce sont les médias, et non les idées, qui font l’élection »
© Photo : THOMAS SAMSON/AFP

Les partis politiques, convertis à la démocratie d’opinion, ont creusé leur propre tombe, estime le chercheur Mathieu Vieira. Mais paradoxe : la vie politique française ne laisse pas non plus leur chance aux outsiders…

Est-il possible d’envisager aujourd’hui un monde politique sans partis ?

Mathieu Vieira : Pour moi, c’est le même débat que de savoir si les classes sociales existent encore. D’ailleurs, le débat sur la crise des partis politiques n’est pas nouveau

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Politique
Publié dans le dossier
A-t-on encore besoin des partis ?
Temps de lecture : 5 minutes