La rue est à nous : Débattre

Tahrir, République, Zuccotti ou Syntagma, depuis 2011 sur les places, on revendique plus de démocratie. Voire on la réinvente.

Pauline Graulle  • 20 juillet 2016 abonné·es
La rue est à nous : Débattre
© Geoffroy Van der Hasselt/Anadolu/AFP

Quand le Français « descend dans la rue », l’Italien dit « descendre sur la place »

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Société
Temps de lecture : 1 minute