Notre-Dame-des-Landes : Un demi-siècle d’entêtement

Cinquante ans après son émergence, le projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes est devenu l’emblème des « grands projets inutiles », cristallisant une opposition de plus en plus résolue.

Patrick Piro  • 6 juillet 2016 abonné·es
Notre-Dame-des-Landes : Un demi-siècle d’entêtement
© Photo : Johann Rousselot / Hans Lucas / AFP

Qui sont les entêtés ? Si Notre-Dame-des-Landes est « la plus vieille et longue lutte foncière de France », comme l’affirme l’opposant local Julien Durand, c’est que le projet d’aéroport remonte à la fin des années 1960. Et sa survivance en 2016, avec une ambition à peine retouchée, raconte l’invraisemblable résilience d’une idée accouchée des Trente Glorieuses, rescapée des chocs pétroliers, insensible à la crise économique, et méprisant désormais la crise écologique.

Au début des années 1970, le doigt des ingénieurs de la Délégation interministérielle à l’aménagement du territoire (Datar) désigne un bocage niché entre Nantes et

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Écologie
Publié dans le dossier
Notre-Dame des résistances
Temps de lecture : 6 minutes