Chômage : Que disent vraiment les chiffres ?

Les associations ont beau dénoncer un « traitement statistique » du chômage, l’attention reste focalisée sur des tendances de très court terme.

C’est désormais une habitude. À chaque pointage sur le chômage, le gouvernement se couvre d’autosatisfaction en tirant de grandes conclusions sur des variations mathématiques lilliputiennes. Les associations de chômeurs ont beau dénoncer un « traitement statistique » du chômage, l’attention reste focalisée sur des tendances de très court terme. Il faut donc savoir précisément de quoi l’on parle. Le chômage, en France, est évalué de deux manières. Premièrement, l’Insee interroge chaque trimestre 65 000…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Le goût subtil de la gentrification

Société
par ,

 lire   partager

Articles récents