« La paix changera la société colombienne »

Un accord historique entre les Farc et le gouvernement met fin à soixante ans de conflit armé. Mais, pour le politiste Marco Romero, le chemin sera long pour consolider la démocratie.

Françoise Escarpit  • 24 août 2016 abonné·es
« La paix changera la société colombienne »
© Photo : RAUL ARBOLEDA/AFP

Après l’échec des négociations entre les Forces armées révolutionnaires de Colombie (Farc) et le gouvernement de Belisario Betancur (1984-1986), puis celui du processus de paix du Caguan (1998-2002) avec le président Pastrana, les dialogues de La Havane (2012-2016) ont enfin abouti à la signature, le 23 juin 2016, d’un accord entre le gouvernement de Juan Manuel Santos et les Farc, accord devant mettre fin à près de soixante ans d’une guerre intérieure qui a fait plus de 220 000 morts. Marco Romero, professeur au département de sciences politiques de l’Université nationale de Colombie et directeur de la Codhes (Organisme pour les droits humains et les populations déplacées) décrit les

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Monde
Temps de lecture : 8 minutes