« La paix changera la société colombienne »

Un accord historique entre les Farc et le gouvernement met fin à soixante ans de conflit armé. Mais, pour le politiste Marco Romero, le chemin sera long pour consolider la démocratie.

Après l’échec des négociations entre les Forces armées révolutionnaires de Colombie (Farc) et le gouvernement de Belisario Betancur (1984-1986), puis celui du processus de paix du Caguan (1998-2002) avec le président Pastrana, les dialogues de La Havane (2012-2016) ont enfin abouti à la signature, le 23 juin 2016, d’un accord entre le gouvernement de Juan Manuel Santos et les Farc, accord devant mettre fin à près de soixante ans d’une guerre intérieure qui a fait plus de 220 000 morts. Marco Romero,…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.