Quand tu es musulman(e)

Le Premier ministre soutient les maires côtiers de l’autre droite et d’extrême droite.

Quand tu es musulman(e), dans la France, gouvernée par les « socialistes », de 2016 – qui n’est pas spécialement différente de celle de l’année d’avant, mais un peu plus dégueulasse quand même (et ce n’est pas peu dire) ? Tu entends un ancien Premier ministre proférer que : « Les catholiques, les protestants, les juifs, les bouddhistes, les sikhs, ne menacent pas l’unité nationale. » Eux. Et que cette unité, implicitement donnée pour un acmé de l’urbanité, n’est par conséquent menacée – c’est seulement…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents