Allemagne : Poussée inédite de l’extrême droite

Le parti xénophobe anti-migrants AfD remporte à Berlin un score important.

Cet article est en accès libre. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas se financer avec la publicité. C’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance : achetez Politis, abonnez-vous.


Lorsqu’il s’agit de l’Allemagne, cela amène bien sûr à de funestes pensées. Comme dans d’autres récentes élections locales, le parti xénophobe anti-migrants AfD remporte à Berlin un score important (11,8 %), entrant ainsi au Parlement du Land de la capitale. Avec respectivement 23 % et 18 % des voix, le SPD et la CDU reculent ­chacun de 5,3 points, quand les Verts atteignent péniblement 16,5 % (–1,1 point). Des pertes qui, additionnées, correspondent peu ou prou au score de l’extrême droite, inexistante au précédent scrutin de 2011. Seule bonne nouvelle, la gauche de (la) gauche, Die Linke, fait une belle percée, avec 16,5 % des suffrages, soit près de 5 points de hausse.


Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.