Les solutions ineptes et dangereuses des tout-sécuritaires : 4 – Les sous-offs de la SarkozŸe

Comme promis, voici la suite du cocktail de solutions choc, d’Eric Ciotti – fidèle sous-off’ et Jack Bauer de la SarkozŸe. Ses « remèdes » pour gagner la « guerre contre le terrorisme« , tous plus insensés et contre-productifs les uns que les autres, sont entrecoupés par les commentaires de Fatmi Dayazell (F D) jeune citoyennE péri-urbainE ,

Christine Tréguier  • 29 septembre 2016
Partager :
Les solutions ineptes et dangereuses des tout-sécuritaires : 4 – Les sous-offs de la SarkozŸe

Face à Eric représentant du peuple élu donc, Fatmi Dayazell (F D), une jeune personne concernéE, porte-parole librement choisie de nous autres citoyenNEs françaisEs, de tous sols, sangs et souches, électeurEs ou non-électeurEs de droite, de gauche ou d’ailleurs . Ouvrons le Parmi les questions que « FD » et tous les électeurEs vont se poser avant de mettre leur bulletin dans l’urne des primaires de droite comme de gauche, puis des présidentielles, celle de savoir si les soldats de la SarkozŸe ont bien les compétences et la conscience politique qui les rendraient, selon eux, plus aptes à gouverner que l’actuelle majorité . Question qui se pose également, on le verra dans un épisode suivant, pour les soldats, officiers et chefs de la Hollandie. Le cocktail préconisé par Ciotti, Wauquiez, Morano, Pécresse, Estrosi, Alliot-Marie, Sarkozy et les autres donnent plus que matière à en douter. Mais laissons la parole à Eric et FD

Selon Eric il conviendrait urgemment, sans prendre en compte les effets et conséquences pourtant connues de telles mesures, de verser sur le feu qui couve :

*- ¼ de «** maintien des contrôles aux frontières »

FD : euh… s’cusez m’sieur Ciotti mais ça se fait déjà depuis … septembre 2011 au moins, en cas de lutte contre le crime organisé et le terrorisme prioritaire, non ?

– ¼ de « rendre obligatoire pour les réseaux sociaux la *vérification d_e l’identité de leurs membres__* »* _

FD : pfffffffffffff…. sans commentaire

– ¼ de « guerre contre la barbarie islamiste »

FD : Carrément ! … sauf votre respect, faut être sérieux un peu. On sait touTEs que c’est le dernier truc à dire et à faire si on ne veut pas valider et valoriser le combat des kamikazés !

– ¼ de « il faut rompre avec l’angélisme » et préparer un Patriot Act à la française**, qui ferait selon lui consensus !**

FD : Yo ! m’sieur Ciotti… vous avez perdu la teuté ou quoi ! Si vous et vos potes, vous avez oublié, mais pas nous. On se souvient bien des lendemains du 11 septembre, que la France (droites et gauches tous ensemble là ), et m’sieur De Villepin, et le président Chirac, tout le monde quoi (sauf vos services bien sûr), ils ont laissé tomber (ou fait genre) la clique Deubeuliou-CIA-FBI-Pentagone-NSA et tous les Faucons Unlimited quand ils ont sorti leur artillerie.

Le Patriot Act, le Big Data , tout ça, tout garder sur tout pour que leurs algorhitmes super-smarts soi-disant trouvent des réponses à des questions qu’ils connaissent même pas, c’est un puit sans fond ça , un vrai truc de ouf ! Ca tue la démocratie plus sûr que le tabac flingue les fumeurs. Verdad ! Wikileaks, Snowden, les Anonymous et les lanceurs d’alerte ils nous le répètent tous les jours. Ca craint, pour nous, pour la France et tous les états y compris les zalliés des Zétats-Zunis, pour vous les zélus et pour vos potes industriels. Même les big chefEs sont espionnéEs, c’est dire ! Quant à votre consensus…

*– ¼ de « rétention administrative, dans des centres fermés pour ceux qui représentent une menace** ».

FD : Pardon m’sieur Ciotti, vous devriez aller dormir un peu. Le taré de chauffeur et les autres total-killers de France et d’ailleurs, ils étaient quasi-tous inconnus au bataillon. Même vos « services » avaient nib; ils pouvaient pas savoir , avant que les keums pètent les plombs, quand, où, comment et pourquoi ils allaient le faire, ni qu’ils étaient dangereux. Encore moins où les trouver ! Et puis, hé, m’sieur Ciotti, juste après vous avez dit « on ne peut pas comprendre qu’il y ait des personnes qu’on sait dangereuses et qui restent en liberté »; et ben confidence pour confidence, nous non plus…. ah ah ah, suivez mon regard !

– + une dose massive d’« armes de la guerre », pour « obtenir la victoire »

FD : Put… !!! lesquelles ??? Sans déconner, faut préciser là, m’sieur Ciotti ! C’est un sujet mega-grave, on peut pas rester sur un plan « j’vous dirais pas… mystère et fraise-ta-ga-da ! »

– + le must pour tout défenseur de la tranquillité qui se respecte : « changer de cadre ».**

FD : Cé koâ ça ?

Codée façon SarkozŸe, la formule signifie se doter d’ « outils juridiques et conventionnels […] suffisants » (sic). Ou, beaucoup plus clair « la meilleure des préventions, c’est d’abord la crainte de la sanction » comme dit notre caporal dans le Figaro. Donc, Nicolas et ses sous-offs usent de l’urgence terroriste pour durcir encore et toujours les actuelles lois, codes, règles et autres conventions internationales, pour les rendre plus « efficaces ». Si on traduit, ils veulent : armer la main, et pas l’esprit et de de l’état -et de ses services d’ordre; avoir pour credo « la Guerre c’est la Paix» . Ou encore, comme diraient les disciples de Sun Tzu, Clausewitz ou Machiavel « si vis pacem para bellum ». Autant de stratégies sécuritaro-guerrières qui ont donné, ces quinze ou vingt dernières années, toutes les preuves de leur dangerosité et de leur absolue inefficacité.

Bien… cette chronique qui tente (modestement) de déconstruire leur mécanique est déjà fort longue, trop longue peut-être pour un simple soldat. Foin des Guaino, Wauquiez, Morano, Pécresse , Estrosi, Alliot-Marie et autres aspirants au plus haut grade, ils attendront … Dans l’intervalle, si vous en avez le temps et l’envie, méditez sur les sens cachés de ces formules floues, de cette dialectique big-brotherienne, de ce langage de la « Double Pensée » (DoubleSpeak). Analysez la novlangue orwellienne qui remplit leur bouche à tout bout de champs (et pas que la leur, d’ailleurs). Elle ne masque plus, elle révèle, à qui prend le temps de l’entendre, la politique volontairement floue, répressive, proactive, sectaire, pour ne pas dire raciste et ségrégationniste, qu’ils veulent nous imposer. Leurs objectifs sont connus – contrôler, surveiller et punir pour dominer sans risque. Nous savons d’expérience aujourd’hui que leurs fausses-bonnes-solutions exacerbent et démultiplient les maux qu’elles prétendent traiter et nous croisons les doigts en espérant qu’ il existe d’autres possibilités.

Si vis pacem, para pacem

http://bigbrotherawards.eu.org/ http://bigbrotherawards.eu.org/A-propos-1063#book

Ciotti et la CI sur les réseaux sociaux

http://www.lemonde.fr/pixels/article/2016/08/04/eric-ciotti-propose-d-imposer-la-carte-d-identite-pour-s-inscrire-sur-les-reseaux-sociaux49785534408996.html

L’interview d’Eric Ciotti dans Le Figaro

http://www.lefigaro.fr/politique/2010/08/10/01002-20100810ARTFIG00521-eric-ciotti-reaffirmer-la-force-de-la-sanction.php

Ils osent tout… c’est à ça qu’on les reconnait

http://www.closermag.fr/article/attentat-de-nice-eric-ciotti-veut-rebaptiser-un-college-du-nom-d-une-jeune-victime-649950

Publié dans
Les blogs et Les blogs invités
Temps de lecture : 5 minutes
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don