Accents toniques

Le « vocal’chimiste » André Minvielle sort 1time, album radieux.

Résumer l’œuvre d’André Minvielle en quelques phrases est un défi à peu près aussi vertigineux que d’essayer de le suivre sans roue libre dans son parcours de glottophile pérégrin. Et pourtant nous le ferons, au risque d’y sacrifier quelques syncopes et d’y laisser quelques plumes (en offrande, bien sûr). Saint Cop, justement, ce bas-relief improbable qui illumine la pochette de son nouvel album, 1time, en dit déjà long du chant--contrechamp de ce « facteur d’accent [et d]’incandescent ». « Si vous avez un…

Il reste 76% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Cinéma à l’Élysée

Éditorial accès libre
par ,

 lire   partager

Le blanchiment de Le Pen

Éditorial accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents