Qui ne dit mot consent

La logorrhée de François Hollande ne se différencie nullement de celle qui identifiait naguère les droites xénophobes.

Sébastien Fontenelle  • 26 octobre 2016 abonné·es
Qui ne dit mot consent
© Photo : JOEL SAGET / AFP.

Je viens de lire dans un hebdo [^1] des bouts du livre, désormais fameux, où François Hollande s’est interminablement – et de manière évidemment très calculée – épanché auprès de deux journalistes du Monde.

Je découvre qu’il leur a notamment livré cet avis sur les Roms : « On a des éléments sur les faits délictueux qui sont quand même commis, je ne

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Publié dans
De bonne humeur

Sébastien Fontenelle est un garçon plein d’entrain, adepte de la nuance et du compromis. Enfin ça, c’est les jours pairs.

Temps de lecture : 3 minutes