Russie : Il y a dix ans était assassinée la journaliste Anna Politovskaïa

La justice russe recherche toujours sans conviction les commanditaires du meurtre de la journaliste de Novaïa Gazeta

Ce début du mois d’octobre a marqué le dixième anniversaire du meurtre d’Anna Politovskaïa, journaliste à Novaïa Gazeta. Un des rares journaux encore libre de la Russie de Poutine. Il paraît deux ou trois fois par semaine, se vend à 250 000 exemplaires. Sous la direction de son rédacteur en chef, Dmitri Mouratov, il se bat sans cesse contre les attaques du pouvoir, les procès, les menaces de fermeture administrative, les pressions financières et le sabotage de sa distribution à travers le pays. Sans oublier les assassinats : outre Anna Politovskaïa, abattue en octobre 2006 dans l’entrée de son immeuble à l'âge de 48 ans, cinq autres journalistes de ce média créé en 1993 ont été assassinés depuis la prise de pouvoir par Vladimir Poutine. Décompte auquel il faut ajouter ceux qui ont fait l’objet de tentatives heureusement manquées.

Il reste 78% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.
Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.