Smart rétrécit les salaires

Les 800 ouvriers de l’usine Smart de Hambach travaillent désormais 39 heures payées 37.

Les 800 ouvriers de l’usine Smart de Hambach (Moselle) travaillent désormais 39 heures payées 37. Pour contourner le veto des syndicats majoritaires (CGT et CFDT), la direction a organisé, en septembre 2015, une consultation des employés, sur fond de menace de fermeture de l’usine, qui a abouti à 56 % de votes favorables. Cet accord, appliqué depuis le 2 octobre, aurait déjà permis la suppression d’une quarantaine d’emplois intérimaires, selon l’AFP.
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Le goût subtil de la gentrification

Société
par ,

 lire   partager

Articles récents