Dossier : Trump : À qui la faute ?

Enzo Traverso : « Trump est un fasciste sans fascisme »

L’historien italien Enzo Traverso* analyse la victoire du candidat républicain et s’interroge sur la dimension « populiste » du personnage.

Spécialiste de l’époque 1914-1945, de la « guerre civile européenne », comme il l’a lui-même qualifiée [^1], Enzo -Traverso observe le phénomène Donald Trump à l’aune de l’histoire des populismes sur les deux rives de l’Atlantique, notamment les fascismes européens. Souvent désigné comme populiste, Donald Trump peut-il être qualifié de fasciste (ou de post-fasciste) au regard de son programme et de sa personnalité ? Enzo Traverso : Il faut d’abord dire que ce débat a eu lieu aux États-Unis, notamment dans…

Il reste 94% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Droit à l’avortement, cause universelle

Éditorial accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.