Enzo Traverso : « Trump est un fasciste sans fascisme »

L’historien italien Enzo Traverso* analyse la victoire du candidat républicain et s’interroge sur la dimension « populiste » du personnage.

Olivier Doubre  • 16 novembre 2016 abonné·es
Enzo Traverso : « Trump est un fasciste sans fascisme »
© Photo : Bill Wechter/AFP

Spécialiste de l’époque 1914-1945, de la « guerre civile européenne », comme il l’a lui-même qualifiée [^1], Enzo -Traverso observe le phénomène Donald Trump à l’aune de l’histoire des populismes sur les deux rives de l’Atlantique, notamment les fascismes européens.

Souvent désigné comme populiste, Donald Trump peut-il être qualifié de fasciste (ou de post-fasciste) au regard de son programme et de sa personnalité ?

Enzo Traverso : Il faut d’abord dire que ce débat a eu lieu aux États-Unis, notamment dans les grands journaux, et que plusieurs observateurs ont donné une réponse positive, y compris des personnalités néoconservatrices comme Robert Kagan. Pour

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Monde
Publié dans le dossier
Trump : À qui la faute ?
Temps de lecture : 7 minutes