« F » comme flippant

Évidemment, le choix d’un tel lexique – travail, famille, patrie, races… – ne doit rien au hasard.

Monsieur F. est candidat à l’élection présidentielle. Monsieur F., depuis de longs mois, glisse dans sa prose des mots triés, et ces mots font des formules dont l’addition dessine l’esquisse d’un programme – ou d’une ambition, à tout le moins. Monsieur F. dit : « Je veux libérer le travail. » Puis : « Je libérerai la famille. » Puis encore : « J’aime ma patrie. » Monsieur F. dit : « Non, la France n’est pas coupable d’avoir voulu faire partager sa culture aux peuples d’Afrique, d’Asie et d’Amérique du…

Il reste 83% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents