Haro sur les services publics !

Le secteur public de la santé est particulièrement visé.

Dominique Plihon  • 30 novembre 2016 abonné·es

En annonçant la suppression de 500 000 emplois, soit 10 % des effectifs, dans la fonction publique sur cinq ans, François Fillon veut appliquer une politique d’une brutalité digne des années Thatcher au Royaume-Uni. Avec deux objectifs. En premier lieu, réduire les dépenses publiques pour financer des baisses

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)

Chaque semaine, nous donnons la parole à des économistes hétérodoxes dont nous partageons les constats… et les combats. Parce que, croyez-le ou non, d’autres politiques économiques sont possibles.

Temps de lecture : 3 minutes