Nick Cave : Une humanité mise à nu

The Skeleton Tree, le dernier album de Nick Cave, funèbre et bouleversant, apparaît marqué par la mort soudaine de l'un de ses fils en 2015.

Le 14 juillet 2015, l’un des fils de Nick Cave, Arthur, trouvait la mort en tombant du haut d’une falaise de Brighton, où le musicien et sa famille sont installés depuis quelques années. L’autopsie révèlera que l’adolescent était sous LSD au moment de sa chute. L’information a été largement diffusée, au moment de l’événement lui-même et à la sortie du nouvel album de Nick Cave et des Bad Seeds, dont l’écriture avait débuté environ six mois avant les faits. L’album et cette funeste nouvelle sont ainsi…

Il reste 86% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents