Soupçon de corruption à la Fédération française de rugby

Une juteuse billetterie parallèle aurait profité à deux cadres de la FFR.

Cet article est en accès libre. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas se financer avec la publicité. C’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance : achetez Politis, abonnez-vous.


À deux semaines de l’élection de son directoire, la Fédération française de rugby (FFR) est au cœur d’une affaire de billetterie parallèle. Selon des révélations de Mediapart, des places distribuées à une association d’anciens internationaux auraient été revendues à une société commerciale. Deux cadres de la FFR auraient bénéficié de ce juteux montage. Y figure, notamment, le vice-président de la FFR, un ancien expert-comptable qui a officié dans une autre vie pour l’UMP et Éric Woerth. De quoi peser sur la fin de campagne qui oppose l’actuel président, Pierre Camou, à Bernard Laporte, ancien secrétaire d’État aux Sports de Nicolas Sarkozy. Le tempétueux ex-entraîneur de l’équipe de France et du Racing club de Toulon fait feu de tout bois sur un autre dossier dans lequel s’embourbe la FFR : le futur « Grand Stade », prévu pour 2021 à Ris-Orangis (Essonne). L’équipement doit coûter au total 600 millions d’euros, soit près de deux fois le coût du Stade de France. Une plainte a été déposée pour « corruption »_ contre Pierre Camou par un groupe d’opposants proche de Bernard Laporte, nommé Callisto XV. L’intéressé a répondu par une plainte pour diffamation. Nul doute que les « valeurs de l’ovalie » sortiront grandies de cette mêlée.


Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.