Dossier : Trump : À qui la faute ?

Trump peut-il faire la pluie et le beau temps ?

Les sorties climato-sceptiques de Trump font redouter une régression de la politique énergétique et climatique états-unienne. Mais en a-t-il les moyens ?

Une diatribe anti-Obama : les annonces du nouveau président des États-Unis sur les questions climatiques et énergétiques, plus qu’un programme cohérent, apparaissent comme une volonté de démanteler les avancées de son prédécesseur. Donald Trump veut « annuler » l’Accord de Paris signé lors de la COP 21, réactiver le projet d’oléoduc géant Keystone XL pour acheminer le pétrole des sables bitumineux canadiens, faire tomber les réglementations qui pèsent sur l’industrie du charbon, amplifier l’extraction du…

Il reste 92% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Droit à l’avortement, cause universelle

Éditorial accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.