Israël : Reculer pour mieux coloniser

Benyamin Netanyahou ne veut pas se mettre à dos la base nationale religieuse.

Quarante familles juives résidant dans l’avant-poste d’Amona ­(Cisjordanie) ont accepté dimanche la proposition de relogement de ­Benyamin Netanyahou. À une semaine de l’évacuation de la colonie sauvage (illégale, même au regard du droit israélien), le Premier ministre s’est empressé de trouver une solution pour ne pas se mettre à dos la base nationale religieuse. Il a également promis aux colons la destruction de constructions arabes en Israël. Il veut ainsi éviter tout affrontement, comme en 2006,…

Il reste 45% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Louis Mieczkowski, l'insaisissable

Société accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.