Dossier : Emploi, économie, amour... Le meilleur est-il à venir ?

Jihad, Bataclan : génération attentats

Quels points communs entre les jeunes traumatisés par les tueries de 2015 et 2016 et ceux partis se battre en Syrie, de plus en plus nombreux à revenir ? Et quelle cohabitation possible ?

Année 2015 : les attentats contre Charlie Hebdo et l’Hyper Cacher de Vincennes, la crise des réfugiés, les attentats du 13 novembre au Bataclan, au Stade de France et dans des cafés, et la COP 21 sur fond d’état d’urgence. 2016 : la loi travail et son cortège de répressions, Daech qui continue de diffuser des vidéos de décapitations, Nuit debout qui s’éteint dans les médias après avoir soulevé l’enthousiasme, ce camion qui, le 14 juillet, à Nice, fonce sur la foule… Le paysage est plutôt désespérant pour…

Il reste 95% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents