Le travail n’en peut plus

Les gains de productivité n’ont cessé de ralentir depuis les années 1970.

Thomas Coutrot  • 7 décembre 2016 abonné·es
Le travail n’en peut plus
© Photo : WANG ZHAO / AFP

Sous l’influence des marchés boursiers, l’accélération des flux financiers et des innovations technologiques ont provoqué partout dans le monde l’intensification des rythmes du travail. La liquidité du capital lui permet en effet de mettre en concurrence directe et instantanée des entreprises et des

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)

Chaque semaine, nous donnons la parole à des économistes hétérodoxes dont nous partageons les constats… et les combats. Parce que, croyez-le ou non, d’autres politiques économiques sont possibles.

Temps de lecture : 3 minutes