Affaire Penelope Fillon : le parquet ouvre une enquête

Selon le Canard enchaîné, l'épouse de François Fillon a occupé un poste fictif d'attachée parlementaire. Une enquête préliminaire pour détournement de fonds publics, abus de biens sociaux et recel de ces délits a été ouverte.

Voici le genre d’affaires qu’il est toujours bon d’éviter en pleine course à l’Élysée. Selon le Canard enchaîné, l’épouse du candidat des Républicains aurait occupé un poste fictif d’attachée parlementaire à l’Assemblée nationale. Entre 1998 et 2002, François Fillon, alors député de la Sarthe, emploie sa femme en qualité de « collaborateur ». Nommé ministre des Affaires sociales et du travail en 2002, il cède son fauteuil à son suppléant, Marc Joulaud, qui s’attache à son tour les services de Penelope…

Il reste 86% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.
Haut de page

Voir aussi

Le goût subtil de la gentrification

Société
par ,

 lire   partager

Articles récents