Clivage : Le revenu universel ne fait pas l’unanimité

Benoît Hamon a placé cette idée au cœur de son programme mais le constat fait lui-même débat.

C’est l’idée du moment ! Pourquoi ne pas offrir à tout citoyen, sans conditions de ressources, une allocation lui permettant de vivre indépendamment de son travail ? Selon ses promoteurs, un tel « revenu d’existence », « universel » ou « de base », permettrait d’accompagner la « fin du salariat », que les progrès de la robotique (voir la chronique de Geneviève Azam, p. 20) et « l’ubérisation » sont supposés précipiter. Ce constat fait lui-même débat. Le Conseil d’orientation pour l’emploi, organisme…

Il reste 87% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents