Crimes et récit

Relatant la révolte menée par l’esclave Nat Turner, Birth of a Nation ajoute de nouvelles polémiques à une histoire épineuse.

Le 21 août 1831, un groupe d’esclaves pénètre dans plusieurs riches demeures du comté de Southampton, en Virginie. Il fait nuit. Les insurgés sont armés de haches. Un à un, ils exécutent tous les Blancs qu’ils croisent sur leur chemin, les maîtres, les contremaîtres, leurs épouses et leurs enfants. Après deux jours, la révolte est écrasée par les milices du comté. Tous les insurgés sont exécutés. Au bout de deux mois de cavale, Nat Turner, le meneur du mouvement, est arrêté. Jugé et condamné, il sera pendu…

Il reste 89% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents