En grève, les salariés de la Fnac Champs-Elysées ne baissent pas les bras

Les employés de l'enseigne culturelle organisent ce 11 janvier un rassemblement devant leur magasin. Moins bien payés que leurs collègues des autres Fnac parisiennes ils réclament l'égalité de traitement.

C'est leur 29eme jour de grève. « On strike » (« en grève » en anglais), indiquent les banderoles qui s’étendent devant le magasin. Nous sommes bien devant la Fnac de l’avenue la plus empruntée par les touristes à Paris, au cœur d'une « zone touristique internationale ». Ce statut particulier et dérogatoire autorise les commerces à ouvrir sur une grande amplitude horaire, obligeant les salariés à être sur le pont de sept heures (pour les employés du stock) à minuit, du lundi au dimanche, et ce toute…

Il reste 85% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.
Haut de page

Voir aussi

Articles récents