Les mondes parallèles de Montebourg et Hamon

C'est le match dans le match. Au coude à coude dans la dernière ligne droite de la primaire du PS, les deux candidats tenaient meeting mercredi à Paris. Pour une ultime démonstration de force.

Qui d'Arnaud Montebourg ou Benoît Hamon attirera le plus de monde ? C'était la question qui agitait mercredi soir le petit monde socialiste. Les deux anciens alliés de la « cuvée du redressement », en concurrence au sein de la primaire organisée par le PS, avaient tous deux prévu une ultime démonstration de force à quatre jours du premier tour, où l'un et l'autre se disputent l'aile gauche de l'électorat socialiste.

L'ancien ministre du Redressement productif avait retenu, il y a de cela plusieurs semaines, au nord de Paris, le gymnase Jean Jaurès dans le XIXe arrondissement, une salle assez modeste dédiée à la boxe et aux arts martiaux, pour son unique meeting depuis la trêve des confiseurs. L'ancien ministre délégué à l'Economie sociale et solidaire et à la consommation, avait lui donné rendez-vous à ses partisans au sud de Paris, dans le XIVe arrondissement, à l'Institut national du judo dans une salle de plus grande capacité.

Résultat ? Si l'on se tenait chaud chez Arnaud Montebourg, c'est Benoît Hamon qui l'emporte encore à l'affluence, avec un peu plus de 3 000 personnes quand son rival en a attiré presque deux fois moins.

Chez Benoît Hamon, la sono envoie Prayer in C de Lily Wood and the Prick, de l’électro-rock adapté à la moyenne d’âge de son public, entre 18 et 30 ans. Elle est plus élevée chez Montebourg, où le monsieur Loyal de la soirée, Frédéric Hocquard, délégué à la nuit du conseil de Paris, remercie l’artiste qui a mixé une musique de campagne rythmée, plus entêtante qu’entraînante.

Il reste 80% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.
Haut de page

Voir aussi

Articles récents