Obama : Au Moyen-Orient, hésitations et incohérences

Barack Obama n’a pas su imposer à Israël la création d’un État palestinien. Et a déçu dans le contexte des révolutions arabes.

Ce n’est pas le seul échec de Barack Obama, mais c’est le plus cinglant. Ses convictions auraient pu faire de lui l’homme qui a imposé à Israël la création d’un État palestinien. Au lieu de cela, l’extrême droite israélienne au pouvoir a bien eu à subir quelques sermons et les nombreuses visites du secrétaire d’État, John Kerry, mais guère plus. Tout avait pourtant commencé le 4 juin 2009 au Caire par un magnifique discours dans lequel Obama affirmait que les États-Unis ne seraient « jamais en guerre…

Il reste 84% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents