Sur Internet, des pro-Trump bossent pour le FN

Des partisans du nouveau président des États-Unis perturbent la campagne présidentielle française en inondant le web de fausses informations pour orienter les internautes vers Marine Le Pen.

Cet article est en accès libre. Politis ne vit que par ses lecteurs, en kiosque, sur abonnement papier et internet, c’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas prendre de publicité sur son site internet. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance, achetez Politis, abonnez-vous.


Répandre sur les réseaux sociaux des publications qui moquent les partis traditionnels, pour mettre en valeur le Front national : c'est la stratégie, révélée par le site BuzzFeed News, d'un groupe de conversation sur la plateforme Discord, appelé The Great Liberation of France. Ce groupe « se concentre sur les réseaux sociaux et des actions virales pour aider la campagne de Marine Le Pen », de l'aveu même d'un de ses utilisateurs appelé The French Resistance.

Pour cela, les utilisateurs créent des faux comptes. Trumpwin2016, l’administrateur du groupe The Great Liberation of France, donne des consignes précises : « Cela doit être fait par des Français ou des internautes francophones, pour que cela paraisse authentique », indique-t-il. Mais la manipulation va beaucoup plus loin, comme le montrent les copies d’écrans publiées par BuzzFeed News :

Tous les utilisateurs doivent créer un faux compte (dans l’idéal des jeunes, des filles mignonnes, des gays, des juifs, en gros tous les gens qui ne sont pas censés être pro-FN).

Stratégies de communication

Il s’agit ensuite de verrouiller les profils en les rendant privés et d’infiltrer les pages Facebook les plus suivies, comme LaFranceSurTaPeau, aimée par près de 1 million de personnes. Sur Twitter, les internautes créent des dizaines de profils et s’entendent pour relayer certains sujets. L’internaute Wolves écrit ainsi : « Ce qu’il faut faire c’est parler des catholiques mais aussi du fait qu’il y a dix ans, Fillon était favorable au mariage gay. »

Des espaces de partage sont ouverts pour rendre les publications plus efficaces, notamment auprès des non-francophones. Certains demandent : « Infos rapides sur votre pays : est-ce que le Sud déteste le Nord ? » D’autres : « Ne lancez pas une capsule de mèmes dans une autre langue étrangère sans avoir vérifié auprès d’un agent national. » Ces « capsules de mèmes » sont des modèles (photos détournées, peintures) à partir desquelles un texte peut être écrit. Elles sont disponibles sur un groupe intitulé #Materials. Les francophones sont aussi de la partie, puisqu'un des principes de ce groupe de discussion est de renvoyer vers d’autres espaces similaires, pour créer une grande toile, et partager à tout va les publications.

L’utilisateur qui a permis à BuzzFeed d’accéder à The Great Liberation of France précise ses opinions :

Le programme commun consiste à faire élire des politiciens d’extrême droite prorusses dans le monde entier.

Une stratégie qui fait écho à l'élection présidentielle américaine, durant laquelle, selon un rapport de la CIA, une campagne d’influence russe avait été lancée pour favoriser Donald Trump.


Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.